27 janvier 2007

drôle?! oui mais pour qui!?

l'autre jour, à table, on discutait de tout et de n'importe quoi... ce qui est, et il faut le dire, souvent le cas.
bref! à un moment donné, entre en scène le sujet des blagues:
"peut-on rire de tout et de n'importe quoi? oui mais pas avec n'importe qui!" variante empruntée à un humouriste français, qui lui avait de l'humour et une insolente façon de dire très haut ce que les gens pensaient tout bas!
dans une école - pas de nom ;) - un élève ayant sorti à table une blague sur les Juifs (sans savoir que l'un d'entre eux était à la même table) a du présenter ses excuses publiques devant.... les autres élèves de l'école! chatiment justifié ou non?
Qui n'a jamais prononcé de blagues racistes? personne ne lèvera la main! ça c'est sûr. Le problème en fait fut porté sur le fait que des excuses publiques auraient été éxagérées...... selon certains!

pas pour moi! je trouvais ces excuses (et l'humiliation qui en découle) une punition montrant du doigts certaines limites à l'humour, ou du moins son interprétation, et donc justifiées. Attention j'inciste sur raciste (peu importe l'ethnie, les opinions politiques ou la religion)
pour les raréfiés de la gausserie, j'en réfère à P.Desproges:
Premièrement, peut-on rire de tout, deuxièmement peut-on rire avec tout le monde ?
A la première question je répondrais oui sans hésiter. (…)
Deuxième point, peut-on rire avec tout le monde? c’est dur ! Personnellement il m’arrive de renâcler à l’idée d’inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée. C’est quelques fois au-dessus de mes forces dans certains environnements humains. La compagnie, par exemple, d’un stalinien pratiquant me met rarement en joie. Près d’un terroriste hystérique, je pouffe à peine. Et la présence, à mes côtés, d’un militant d’extrême droite assombrit couramment la jovialité de cette mine réjouie. (…)

combien y avait-il de trous dans les pommes de douche à Auschwitz?... 11! lesjuifs n'ayant que 10 doigts!
drôle? quand tu as 7 ans et que tes notions de mathématiques et d'anatomie te permettent de comprendre, oui.
quand on est un adulte, pas spécialement inculte ou idiot (enfin être en école supérieure ça devrait faciliter.... oui en fait non!), avec une vague connaissance de l'Histoire, est-ce toujours aussi drôle? après le sujet est infini. on ne peut pas rire des minorités mais de monsieur Tout-le-monde, représentant la bonne moyenne, stéréotypé par un (dixit la conversation: un blanc travailleur"), là, on peut tapper dessus.... les français rigolent bien de belges, qui nous le rendent bien (il suffit d'inverser les nationalités )
Et que penser dans ce cas des caricatures de Mahomet (douze dessins parus dans le journal danois Jyllans-Posten, dont un représente le prophète Mahomet vêtu d'un turban en forme de bombe)?
où sont les limites? humour ou liberté d'expression? irrespect? qui a raison? par rapport à qui? dans quelles circonstances?
ben a force.... on se tire dans les pattes! "Ne pas faire aux autres ce que l'on n'aimerait pas que l'on nous fasse."
est-ce que cela résume? voyez d'une simple blague idiote,on en vient à des sujets d'actualité importants.
des commentaires?

Posté par loicmontreal à 15:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur drôle?! oui mais pour qui!?

    Peut on rire de tout ? Sûrement, tant qu'on est pas concerné ! Mais sur certains sujets, je trouve quand même certaines blagues trés déplacées. On ne peux pas rire de la souffrance ou du malheur.
    On sait bien que la bétise est universelle, les belges ne sont pas plus cons que les autres, le "t'es con ou quoi ?" est maintenant remplacé par le "t'es blond(e) ou quoi ?", les suédois sont-il pour autant les plus idiots ? Ca peut etre drôle parceque infondé.
    On sait aussi que des juifs ont été exterminés dans les conditions les plus attroces.......Je trouve pas ca drôle.....
    Quant à la liberté d'expression, ce n'est pas parcequ'il y à le mot "liberté" qu'il n'y a pas de limite.
    Chaque individu a ses propres limites, a partir du moment ou des propos, ou actes, touchent SINCEREMENT quelqu'un des excuses sont necessaires.
    C'est quand même délicat, il peut y avoir autant d'arguments que d'individus...

    Posté par Sidhe, 05 février 2007 à 16:37 | | Répondre
Nouveau commentaire